gestion patrimoine immobilier

Quel est le rendement d’un contrat d’assurance vie multisupport ?

assurance vie multisupport

Prisée par les épargnants, l’assurance-vie tire surtout sa popularité de ses conditions fiscales favorables. Un autre avantage, moins connu, est que celle-ci offre une grande liberté à l’assuré quant au choix des types d’actifs sur lesquels investir. Tel est le cas d’une assurance-vie multisupport comme hedios patrimoine, qui vous permet de choisir vos supports d’investissement en fonction de vos attentes. Qu’est-ce que le contrat multisupport ? Que vous rapporte-t-il ? À qui s’adresse-t-il ? Quel est son rendement ? Apprenez-en plus dans cet article.

Qu’est-ce qu’une assurance-vie multisupport ?

Tout d’abord, une assurance-vie, qu’elle soit monosupport ou multisupport, reste un contrat d’épargne grâce auquel vous, en tant que souscripteur,  pouvez constituer et faire fructifier votre patrimoine tout en le gardant disponible. Vous bénéficierez aussi par la même occasion d’une fiscalité avantageuse. Si l’assurance-vie monosupport sous-entend que vous placez votre capital sur un seul support sécurisé par l’assureur, appelé « fonds en euros », l’assurance-vie multisupport, elle, vous autorise à choisir la manière dont vous répartissez votre capital. L’argent que vous placez est utilisé pour acheter des parts de fonds, qui seront ensuite réinvestis en actions, en immobilier, etc. De ce fait, une partie sera versée sur votre fonds euros et une autre sur d’autres actifs financiers de tout genre appelés UC ou unités de compte d’assurance-vie, qui sont des supports d’investissement. En ce qui concerne particulièrement l’assurance-vie hedios, vous pourrez consulter les hedios avis pour mieux connaître l’offre et ses points forts.

Quels sont les avantages d’opter pour un contrat multisupport ?

L’assurance-vie multisupport offre trois avantages majeurs. Elle permet dans un premier temps un investissement diversifié selon les besoins et objectifs du souscripteur. Ainsi, si vous vous souciez plus de la sécurité, vous pouvez opter pour des supports sécurisés et mettre vos primes sur le fonds en euros. Si vous aimez prendre des risques, vous avez la possibilité de miser sur des actions plus dynamiques comme le SIVAC ou le FCP. Si vous recherchez à équilibrer risque et sécurité, alors optez à la fois pour un fonds en euros et des unités de compte. Tout cela dans un même et seul contrat. Un autre grand avantage constitue la gestion dynamique de votre assurance. Certaines conditions permettent à l’assuré de transférer une partie ou la totalité d’un support vers un autre pendant la durée du contrat. C’est ce qu’on appelle « arbitrage ». Il permet de faire évoluer vos placements en suivant les fluctuations des marchés financiers. Néanmoins, la fréquence des opérations d’arbitrage est limitée, selon les termes généraux du contrat. Parfois, elle n’est possible qu’une fois par mois. Et le troisième plus grand avantage, c’est qu’une assurance multisupport possède des perspectives de gains plus élevés à moyen ou à long terme. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter les hedios avis.

À qui s’adresse l’assurance-vie multisupport ?

Elle est accessible à tous les types d’épargnants, à l’exception de ceux qui ne veulent prendre aucun risque avec leur argent, même si cela signifie qu’ils sacrifieront un peu plus de rentabilité. En effet, il faut avoir à l’esprit, avant de choisir quelle assurance-vie souscrire, que les unités de compte de l’assurance multisupport sont un placement risqué, étant donné que leur valeur dépend principalement de l’évolution des marchés financier et/ou immobilier. La valeur de rachat de votre contrat d’assurance peut donc être inférieure au montant total versé. Si vous n’êtes pas un investisseur qui est à la recherche d’un rendement supérieur et aime prendre des risques, mieux vaut ne pas vous y aventurer. Si vous souhaitez tout de même vous lancer, sachez que vous pouvez décider du niveau de risque que vous êtes prêt à prendre. Par exemple, vous pouvez ne placer que 10 % de votre contrat dans les UC.

Quel est le rendement d’un contrat d’assurance-vie multisupport ?

Avec un contrat d’assurance-vie multisupport, votre fonds en euros générera des intérêts annuels, qui seront par la suite intégrés à votre capital et dégageront à leur tour des intérêts. Les UC, eux, produiront des gains ainsi que des plus-values ou moins-values dépendant de l’augmentation ou de la diminution de leur valeur en fonction de l’évolution des marchés dans lesquels elles se trouvent. En 2018, le taux de rendement moyen des fonds en euros était de 1,80 %. Ce taux est attendu en forte baisse pour 2020, avec une moyenne de 1,40 % selon les experts. Quant aux unités de compte, aucune moyenne ne peut vraiment être dressée puisque la performance variera considérablement d’un fond à l’autre, en fonction des types d’actifs sur lesquels l’argent a été investi, ainsi que les options d’investissement opérés par le gestionnaire du fonds. Notez également qu’il est possible que le rendement des UC devienne négatif, car le rôle de l’assureur se limite à garantir un nombre d’UC et non leur valeur. Si vous voulez prendre moins de risques, privilégiez les fonds en immobilier (OPCI, SCPI, etc). L’inconvénient avec cette option, c’est que le potentiel de rentabilité est minime.

Quitter la version mobile