Choisir son syndic de copropriété en ligne

Choisir son syndic de copropriété

Publié le : 13 avril 20207 mins de lecture

Lors de l’achat d’un appartement ou bien dans le cadre de location d’un bien immobilier collectif, il faut savoir que l’on va expérimenter un nouveau mode social. En effet, il existe une organisation entre les propriétaires voisins des appartements en ce qui concerne notamment les parties communes. Il peut s’agir entre autres du jardin, des couloirs, de l’ascenseur, de la piscine ou autres parties de l’immeuble à la disposition de tous les occupants. User de ces biens est une chose, mais l’entretien de ces derniers en est une autre. C’est là qu’intervient généralement le syndic de copropriété. Il va s’occuper de la gestion et de la collecte des fonds correspondants à ces fins, moyennant une rémunération. Trouver un groupe de personnes ou des professionnels fiables est actuellement possible en choisissant un syndic transparent en ligne.

Choisir son syndic

Le choix d’un syndic ne se fait pas d’une manière individuelle. Il se fait à l’unanimité par tous les copropriétaires. Ces derniers qui peuvent se référer à un petit ou encore un grand cabinet de syndic. L’avantage du second, autrement dit d’un grand cabinet relève du fait qu’il dispose généralement de moyens matériels et aussi techniques sans compter le personnel nombreux qui le composent. Dans ce cas, ils ne vont pas peiner à mener à bien leur fonction. Seulement, contrairement au petit, il va être coûteux. Il n’y a donc pas une formule toute faite. L’essentiel est de bien étudier les besoins de la copropriété avant de prendre une décision. À part le grand ou le petit syndic, il est aussi possible de solliciter le service d’un non professionnel. Seulement, il est conseillé de s’assurer de ses compétences. Dans tous les cas, la solution de syndic à la carte en ligne est désormais possible pour répondre aux différents besoins. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à cliquer sur www.cotoit.fr. À noter que l’option de syndic de copropriété non professionnel est d’autant plus réaliste lorsqu’il s’agit d’une copropriété qui ne dépasse pas le nombre d’une dizaine de logements. Il serait aussi préférable que l’appartement soit en très bon état ou du moins que la construction ait été de très bonne qualité pour éviter toute éventuelle rénovation lourde engageant plus de dépenses. Quoi qu’il en soit, c’est l’assemblée générale qui procède à l’élection de la copropriété syndic qu’il soit professionnel ou non. Son mandat est de trois ans renouvelables. Toutefois, il serait possible d’envisager une dérogation de mandat pour une durée d’une année renouvelable.

Comment fonctionne-t-il ?

Il s’agit d’une profession réglementée qui est donc dans l’obligation de répondre à certaines conditions. Le syndic transparent doit ainsi disposer d’une carte professionnelle délivrée par la chambre de commerce et d’industrie, et porte la mention « syndic de copropriété ». Il doit aussi justifier d’une compétence professionnelle, et est accompagné d’une obligation de formation continue obligatoire. Le syndic professionnel doit aussi être assuré en qualité de responsabilité civile, et doit disposer d’une garantie financière solide qui va permettre le remboursement des fonds dédiés aux éventuels travaux. Tous les membres de cette copropriété syndic sont tenus solidairement responsables de tous les actes tant physiques que financiers engagés par celui-ci. Un code de déontologie régit donc ce métier malgré que la loi n’ait pas défini un moyen de saisie pour ses membres.

Peut-on révoquer la copropriété syndic ?

Une révocation peut être opérée en cas de litige. Néanmoins, il s’agit d’une démarche assez compliquée et même risquée dans le cas où l’affaire est portée en justice. Dans cette dynamique, il serait toujours préférable d’attendre que son mandat expire. Ainsi, l’on peut voter pour un non le renouvellement de son contrat. Il est en effet à savoir que ce mandat n’est jamais automatiquement reporté. Trouver un nouveau syndic à la fois disponible et compétent s’avère parfois long. Raison pour laquelle la solution de syndic à la carte en ligne est de plus en plus prisée.

Un syndic transparent : la solution en ligne

Les services à la carte proposés sur la toile permettent plus de 60 % d’économie. Une gestion efficace de la copropriété est aussi promise. Les problèmes souvent rencontrés avec les traditionnels du métier sont ceux liés aux coûts, à la lenteur de la prise de décision et du passage à l’action. Cela inclut également le fait de ne pas être à l’écoute de sa clientèle. C’est dans le but de dépasser ces doléances que certains acteurs ont décidé de promouvoir le syndic professionnel en ligne. Il s’agit d’une offre low cost qui promet un service de qualité. Leur arme principale est la dématérialisation qui va permettre d’aller plus vite en étant moins cher, sans pour autant ne manquer de rien en matière de service. L’on ne se soucierait plus alors que des honoraires en termes de coût supplémentaire. En effet, la loi a prévu une augmentation de 40 % pour les honoraires des cabinets traditionnels. Ce qui n’est pas pour autant le cas pour le service en ligne. Ce système est surtout destiné aux petites structures. Ce qui sous-entend qu’au-delà d’une vingtaine de lots, il serait préférable de faire appel à un cabinet traditionnel. Seulement, il faut savoir que le service en ligne ne promet aucun déplacement des agents, et une délégation de certaines tâches est faite aux copropriétaires. Il n’est donc pas présent, mais garantit en retour une bonne gestion de la copropriété à travers la dématérialisation ou la digitalisation.

Plan du site