Comment bien gérer son patrimoine ?

gérer son patrimoine

Publié le : 27 décembre 20196 mins de lecture

Aujourd’hui, un grand nombre de personnes se posent des questions sur leur avenir. Même en étant jeune, on cherche à bien préparer sa retraite afin de ne pas être pris au dépourvu le moment venu. Il s’agit notamment de savoir gérer son patrimoine, ce qui permet d’être à l’abri aussi bien au présent qu’à l’avenir.

Qu’est-ce qu’on entend par patrimoine ?

Depuis des décennies, l’immobilier constitue une valeur refuge pour de nombreux Français. Cela reste valable au 21e siècle dans la mesure où un bien immobilier a tendance à prendre de la valeur au fil des années et il peut se transmettre facilement à ses descendants. Par ailleurs, il est possible de reduire ses impots en respectant certaines conditions, notamment en profitant de nombreux dispositifs de défiscalisation. Par ailleurs, un placement immobilier dans un logement très dégradé permet de bénéficier d’une déduction jusqu’à 100 % des revenus fonciers si vous réalisez des travaux de réparation et d’entretien afin d’améliorer l’état général de l’habitat. Cette réduction est possible si la totalité des charges de location dépasse les loyers perçus dans l’année.

À noter qu’un patrimoine immobilier peut prendre diverses formes, il est possible d’investir son argent dans des terrains à bâtir ou des constructions. Il est également possible de réaliser un placement immobilier dans des appartements en copropriété ou encore des plantations agricoles. Moins courant, mais qui peut s’avérer intéressant au fil des années, on peut opter pour l’achat de forêts ou de champs. Cependant, même s’il s’agit d’un investissement pour préparer sa retraite ou dans le but de défiscaliser, il est conseillé de bien connaître les différentes formules qui existent. Le site https://www.labecedairedupatrimoine.fr/ présente les lois et les dispositifs qu’il est possible d’actionner afin de gérer au mieux son patrimoine.

Pour plus d'informations : Comment bien gérer son patrimoine ?

Quelques conseils en matière de gestion de patrimoine 

Qu’il s’agisse de réduire ses impôts, de préparer sa retraite ou tout simplement de laisser un bien immobilier ou des portefeuilles d’actions à ses enfants, il est important de bien choisir ses placements. Bien entendu, il est important de savoir calculer les rendements ainsi que les charges, s‘il s’agit par exemple d’un placement immobilier. L’aide d’un gestionnaire de patrimoine immobilier est également utile pour vous conseiller à sélectionner le meilleur emplacement, que vous souhaitiez mettre le logement en location ou y habiter.

D’ailleurs, en faisant appel à ce professionnel du placement financier, vous bénéficiez de son expertise pour vous indiquer s’il vaut mieux investir votre argent dans une société civile de placement immobilier (SCPI), une location meublée non-professionnelle, un placement immobilier, un placement boursier, ou encore un placement sans risque. En fait, cela dépend essentiellement de vos objectifs. Ainsi, si l’objectif est de préparer sa retraite, on a le choix entre une assurance-vie, le plan d’épargne retraite populaire, l’immobilier, le Perp et le Perco. Mais si vous cherchez à défiscaliser, il est possible d’opter pour le plan d’épargne en actions, l’assurance vie, l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), ou encore les différents dispositifs de défiscalisation comme la loi Pinel, la loi Girardin et la défiscalisation immobilière. 

La diversification : le meilleur moyen d’éviter les désillusions 

Les spécialistes en matière de placement immobilier et de placement financier ne cessent de le répéter : il ne faut jamais mettre tous ses œufs dans le même panier ! Cela signifie que vous devez diversifier au maximum votre investissement, quels que soient les objectifs que vous cherchez à atteindre. C’est pourquoi ils recommandent souvent de diversifier votre patrimoine, qu’importe la taille de celui-ci. Dans ce cas, il faut qu’il soit composé à la fois d’un bloc immobilier et d’un bloc financier.

Ainsi, le placement immobilier devra comprendre votre résidence principale, un immobilier locatif optimisé fiscalement, un bien immobilier défiscalisant de type Pinel, ou encore un immobilier de bureaux de type SCPI de rendement. En ce qui concerne le placement financier, il est possible qu’il soit plus ouvert. Cela signifie qu’il doit être composé de produits retraite de type Madelin ou PERP, de la SCPI/ORPI, des investissements en crowdfunding, des produits alternatifs ou originaux de type art, or, grands crus de vin, ou encore des unités de compte tels que des fonds flexibles, des obligations, etc. Il est également possible d’investir votre argent dans un PEA (plan d’épargne en actions), un ou plusieurs assurances-vie, ou des produits structurés destinés à remplacer vos fonds euro à terme.

 

Plan du site