Comment bien investir dans l’immobilier

Bien investir dans l'immobilier

Publié le : 17 mars 20205 mins de lecture

L’immobilier reste un placement rassurant. En effet, ce type d’investissement permet, d’une part, de se constituer un patrimoine que l’on peut par la suite transmettre à ses enfants, et d’autre part, de générer des revenus supplémentaires. Il existe diverses manières d’investir dans l’immobilier. Afin de vous aider à bien vous y lancer, profitez de ce guide.

Investir dans la location meublée

L’investissement locatif meublé est la première option qui s’offre à vous. Cette option concentre nombre d’avantages. D’abord, vous louez votre bien immobilier plus cher. La rentabilité peut même être très intéressante si votre bien se situe dans des endroits stratégiques (près de la mer, dans une ville étudiante, en pleine ville, etc.).

Ensuite, vous bénéficiez d’une souplesse dans la gestion du bail. Si pour une location nue, la durée du bain doit être de 3 ans au moins, pour une location meublée, elle est de 1 an renouvelable. Si vous louez votre bien à un étudiant, la durée du bail peut même être réduite à 9 mois.

Enfin, avec ce type d’investissement, vous bénéficiez d’une fiscalité clémente. Pour louer en meublé, il existe deux types de statut, dont le LMP ou loueur meublé professionnel, et le LMNP ou loueur meublé non professionnel. Ces deux statuts se différencient essentiellement au niveau des revenus de la location. Pour un investissement lmnp, vos recettes locatives doivent être inférieurs à 23 000 euros par an. Pour des revenus supérieurs à ce montant, vous serez sous le statut LMNP. Si ce type d’investissement vous intéresse, rendez-vous sur www.investissement-lmnp.fr pour en savoir plus.

Pour plus d'informations : Investissement immobilier : profiter de conseils d'un spécialiste

Opter pour la location nue

Louer votre bien vide est une autre alternative. Que vous achetiez un bien neuf ou ancien, cette option est possible. C’est d’ailleurs le type de location le plus courant. Avec ce type d’investissement, vous aurez très peu de turnovers. En effet, aucun locataire n’aime déménager fréquemment vu les différents coûts et difficultés que cela engendre. En moyenne, un locataire reste 6 années dans un bien vide qu’il a loué avant de partir. Et, puisque vous n’aurez pas à chercher chaque fois de nouveaux locataires, la gestion locative de votre bien est faible. Vous n’avez pas besoin d’être présent sur les lieux. Ce qui vous offre la possibilité de partir sereinement en voyage par exemple, et ce, sans avoir à faire appel à un mandataire immobilier pour gérer votre bien à votre place durant votre absence. En revanche, la location nue présente aussi quelques inconvénients. Contrairement au lmnp, votre fiscalité sera plus lourde. Par ailleurs, vos revenus locatifs sont moins élevés.

Vous pouvez acquérir un bien local ou à l’étranger. Si vous optez pour la seconde solution, afin d’assurer la rentabilité de votre investissement, il est  important de bien choisir le pays où investir. Évitez de vous lancer dans un pays où les situations économiques et politiques sont aléatoires et difficilement prévisibles. Les États-Unis et l’Espagne par exemple sont de bonnes pistes. La fiscalité américaine vous permet un amortissement du montant de votre investissement sur 28 ans. Par ailleurs, vous bénéficierez d’un certain montant qui sera déduit sur vos revenus nets à déclarer. Quant à l’Espagne, c’est un pays où la demande locative est élevée. Vous pouvez tout à fait chercher un bien à Madrid et à Barcelone. Mais le littoral atlantique aussi est un très bon emplacement.

Se lancer dans la pierre papier

L’investissement dans la pierre-papier est également appelé SPCI ou société civile de placement immobilier. Il s’agit d’une autre manière vous permettant d’investir dans l’immobilier. C’est d’ailleurs plus accessible puisque vous pouvez investir selon votre capacité financière. Le ticket d’entrée est de seulement quelques centaines d’euros.

Pour ce type d’investissement, vous n’allez pas acheter un bien physique. Vous devenez plutôt propriétaire de parts d’une société de gestion qui gère un parc immobilier locatif important. La société acquiert de nombreux biens professionnels tels que des garages, des locaux professionnels, des hôtels, etc. Elle les met en location et redistribue les revenus locatifs aux détenteurs de parts en fonction de leur investissement.

Outre l’accessibilité de cet investissement, la SCPI vous libère aussi de la gestion locative. C’est la société de gestion qui se charge en effet de tout : recherche de locataires, gestion des travaux, relance des loyers impayés, etc. Votre unique tâche est d’effectuer chaque année une déclaration fiscale de vos revenus.

Plan du site