Réduction d’impôt : quels dispositifs de défiscalisation choisir pour le crowdfunding

Dispositifs de défiscalisation immobilier

Le crowdfunding continue son essor en se diversifiant et en touchant à présent un grand nombre de secteurs d’activité. Aussi appelé financement participatif, cet investissement peut permettre de défiscaliser significativement et sur une durée assez longue.

Le crowdfunding, c’est quoi ?

Le crowdfunding permet à un particulier ou à une entreprise d’avoir un impact sur son économie locale et de bénéficier de dispositifs fiscaux intéressants ouvrant sur une réduction de l’impôt sur le revenu ou une exonération d’impôt sur les dividendes et les plus-values provenant de PEA (Plan d’Épargne en Actions). La défiscalisation est effective l’année suivant la souscription.
Cette forme de financement participatif s’applique autant aux projets culturels qu’immobiliers ou commerciaux. Le montant de l’investissement est variable en fonction de l’opération choisie et des objectifs poursuivis. Concernant la durée, le temps de placement est le plus souvent de 18 à 24 mois pour du crowdfunding immobilier.
Certaines sociétés spécialisées dans ce type d’investissement proposent d’ouvrir et de traiter les dossiers gratuitement et sans frais de gestion.

Les dispositifs de réduction d’impôt à observer

Les solutions de défiscalisation sont multiples et permettent de diversifier son portefeuille. L’investisseur peut :

-Choisir le dispositif IR-PME 2018, issu de la loi Madelin, pour réduire son impôt sur le revenu. 18 % du montant engagé dans le capital de PME françaises et européennes lui sera remboursé. Défini en fonction du nombre de personnes composant le foyer fiscal, le plafond d’investissement est fixé à 50 000 € ou 100 000 €.

-Opter pour un PEA et acquérir des actions françaises ou européennes. Ce produit est réservé aux personnes physiques, fiscalement domiciliées en France, qui désirent souscrire au capital d’une entreprise non cotée et conserver les parts durant 5 ans minimum.

-Promouvoir son entreprise grâce à l’apport-cession.

Ce procédé permet de revendre des parts de sa holding et d’être exonéré d’impôt sur la plus-value, sous certaines conditions et en fonction du nombre d’années de détention des titres avant la cession. Il se destine aux chefs d’entreprise qui veulent de préférence réinvestir.

À qui s’adresser pour ne pas se tromper ?

Analysées par des conseillers financiers aguerris, les offres de crowdfundind éligibles pour aider à défiscaliser sont fiables et à la portée du plus grand nombre.
Différentes étapes se succèdent de façon à finaliser le plus rapidement possible son opération de financement et détenir les solutions pour payer moins d’impôts.
Un bilan de patrimoine peut être nécessaire pour ne pas se tromper de produit d’investissement. En prenant rendez-vous avec un conseiller expert en crowdfunding, le particulier, comme le chef d’entreprise, saisit différentes opportunités et protège durablement son capital.
Les conseillers, spécialistes de ce type de produits à fort potentiel, connaissent bien le marché et ne recommandent que les entreprises bénéficiant d’un montage juridique et financier “en béton”. Les besoins en financement sont analysés avec rigueur pour que chaque investisseur s’y retrouve.