Portefeuille d’investissement : comment diversifier vos revenus ?

 Le portefeuille d’investissement est une excellente option pour ceux qui souhaitent diversifier leurs applications.

C’est une étape importante pour réduire les risques, augmenter le potentiel de gain et créer une stratégie de revenu qui fait fructifier votre argent, quel que soit le scénario économique.

Savez-vous ce qu’est un portefeuille d’investissement ?

Le portefeuille d’investissement est l’ensemble des investissements de l’investisseur, qu’il s’agisse d’une personne physique ou morale. En d’autres termes, il rassemble tous les actifs financiers que vous choisissez pour faire fructifier votre argent, qu’il s’agisse de revenus fixes ou variables.

En diversifiant vos investissements, vous courez potentiellement moins de risques, car vous ne laissez pas votre argent à un seul endroit, régi par un énorme ensemble de variables, dont toutes ne sont pas prévisibles.

Ainsi, la division du capital en plusieurs actifs permet généralement d’obtenir une plus grande sécurité financière.

Profil de l’investisseur

Tout d’abord, votre portefeuille d’investissement doit refléter votre situation et vos perspectives.

C’est pourquoi vous devez vous connaître et connaître votre profil d’investisseur.

Conservateur

Les investisseurs conservateurs sont ceux qui recherchent avant tout la sécurité. Ils recherchent des investissements qui apportent prévisibilité et garanties, même si la rentabilité est compromise.

Les très conservateurs préfèrent les options traditionnelles, comme les investissements à revenu fixe préfixés ou à forte liquidité, comme c’est le cas pour l’épargne.

En raison de ce niveau élevé de protection, l’effet de levier des actifs est lent. D’autant plus si on les compare à d’autres options.

Cela rend l’appétit pour le risque faible, surtout lorsque l’investisseur ne connaît pas l’option offerte.

Dans le cas de la Bourse, les conservateurs ne l’utilisent que pour diversifier une petite partie du portefeuille. Beaucoup préfèrent même rester à l’écart de cette alternative.

Modéré

Les investisseurs modérés restent à un niveau exactement intermédiaire. Ils combinent les caractéristiques des deux extrêmes de l’appétit pour le risque.

Il s’agit généralement d’un profil identifié chez un grand nombre de personnes.

Dans ce cas, la personne est toujours en quête de sécurité et de liquidités. Cependant, il est prêt à renoncer à une partie de ces caractéristiques en échange d’une rentabilité réellement intéressante.

Le troisième groupe d’investisseurs est le groupe agressif. Ce groupe est connu pour avoir des personnes ayant un appétit de risque élevé.

C’est-à-dire ceux qui sont prêts à investir dans des options moins garanties, mais qui peuvent générer la plus grande rentabilité de tous les cas.

En même temps, cela ne signifie pas qu’un investisseur agressif dépendra de la chance ou se portera candidat à des opportunités peu attrayantes simplement parce qu’il est prêt à prendre des risques.

Au contraire, parce que les risques sont calculés et évalués. La seule différence est que ce profil a une plus grande tolérance pour faire face à de bons résultats.

Dans le cas de la Bourse, les plus agressifs consacrent généralement la majeure partie de l’argent à des actions et des fonds de ce type. Seule une petite partie est orientée vers les revenus fixes comme forme de diversification.

Cependant, cela n’est pas toujours le cas. Certains investisseurs sont tellement tolérants au risque qu’ils recourent strictement à des revenus variables, ce qui maximise les bénéfices.

Risques

Vous devez savoir quel risque vous êtes prêt à prendre. Ce risque peut être diversifié, ce sont les risques de marché, ou non diversifiable, ce sont les risques intrinsèques.

 Que voulez-vous dire ?

Les risques diversifiables (risque de marché) sont ceux qui sont attribués.

Par conséquent, ce risque est facilement contrôlé et minimisé grâce à la diversification.

Les risques non diversifiables, en revanche, sont ceux auxquels tous les actifs financiers sont soumis.

Comment créer un portefeuille d’investissement ?

1. comprendre votre cycle financier

Nous avons trois cycles :

2. Connaître son profil d’investisseur

Comme nous l’avons déjà mentionné, nous devons comprendre votre profil afin de rendre l’investissement le plus rentable possible.

3. Définir les classes d’actifs et leur ratio optimal

Autrement dit, vous devez choisir les actifs que vous souhaitez avoir dans votre portefeuille, qui peuvent être des fonds à revenu fixe, à revenu variable, multi-marchés, de retraite, immobiliers et de change.

Une fois le choix fait, analysez les facteurs macroéconomiques, tels que l’inflation, le taux d’intérêt, les attentes politiques, entre autres.

Le rendement moyen et la volatilité du portefeuille doivent être conformes aux étapes 1 et 2 pour que vous soyez à l’aise avec le portefeuille choisi.

4. Sélectionnez les produits d’investissement

Qu’il s’agisse d’un ICM, d’une ACV, de titres pré ou post script scriptum, tels que des actions, des actions propres, etc.

À ce stade, recherchez une société de courtage qui puisse vous proposer la charte complète du produit afin que vous puissiez choisir le plus rentable.

5. Suivi et rééquilibrage

Gardez un œil sur l’évolution de vos investissements, car le rééquilibrage doit être périodique, c’est-à-dire que vous récupérez le bénéfice pour le réaffecter dans un autre produit.

La création d’un portefeuille d’investissement est une excellente solution pour ceux qui pensent à long terme.

Pour prendre soin de votre argent, vous avez besoin de connaissances pour vous protéger de l’incertitude et faire le bon choix.

N’oubliez pas qu’il n’y a pas de bon moment pour investir, il y a des investissements faits avec responsabilité. En faisant de bons choix, vous pouvez faire travailler cet argent pour vous.